\n\t
 

Aston Villa

Aston Villa a parié cette saison et a remporté ... mais difficilement. L'entraineur Paul Lambert a choisi de libérer l'équipe de ses hauts salariés, virant de grands acteurs de Première League tout en les remplaçant par de jeunes désireux de jouer venus des ligues inférieures. Cela devait être fait : L'importante masse salariale de Villa avait laissé le club juste un peu plus stable que l'économie chypriote. Toutefois, c'était une politique risquée qui a presque coûté au club son statut de premier ordre.

Ainsi, Villa abordera la saison prochaine avec un groupe de joueurs qui ont passé les flammes et qui ont survécu. L'expérience ne leur fera pas de mal.

Après un mauvais départ, Villa semble avoir franchi un cap avant Noël, en faisant six matchs sans défaite, toutes compétitions confondues. Cela semblait être un bon présage. Malheureusement, ils ont été écrasés 8-0 par Chelsea, perdu les deux matchs suivants 4-0 et 3-0, se sont fait écraser lors de la course aux deux coupes nationales pendant la même semaine, et ils sont entrés dans le mois de février avec tout le style et la grâce d'un mannequin de crash test passant par un pare-brise. Toutefois, au moment où l'espoir n'y était plus, la forme de l'équipe est revenue. Cinq victoires sur leurs 10 derniers matchs les ont sauvés de la chute.

Bizarrement, il y avait beaucoup de protagonistes qui ont été à la base du retour triomphal de l'équipe, de Gabby Agbonlahor au plus impressionnant Matthew Lowton en passant par Christian Benteke dont on ne peut ignorer les buts. Acheté à un montant de 7 millions £ en provenance de Genk, l'attaquant belge a marqué dès ses débuts et a continué sur cette lancée. Benteke est donc bien adapté pour le football anglais, et c'est d'ailleurs surprenant que Villa ait obtenu la signature de ce jeune joueur bien avant que tout le monde ne le remarque. Cette chance ne se présentera pas une autre fois. Avec quelques-unes des plus grandes équipes d'Europe intéressées par son potentiel, le téléphone de Randy Lerner, président du club, devrait sonner cet été.

En dépit de tout, Aston Villa devrait être désormais prêt à affronter son avenir. La masse salariale est gérable, il y a une bonne équipe, les joueurs travaillent dur, et quelques signatures astucieuses durant l'été devraient ramener le club à son niveau d'antan. De toute évidence, il serait utile pour eux de garder la main sur Benteke. Toutefois, même s'il quitte le club, son transfert apportera des fonds vitaux. Lambert a gagné la confiance des fans, et il convient de noter qu'ils l'ont soutenu, même après que Villa ait atteint son niveau le plus bas pendant l'hiver. Dans tous les cas, après une saison comme celle-ci, le seul chemin possible pour l'équipe est celui qui mène vers le haut. On l'espère en tout cas.