\n\t
 

Tottenham Hotspur

Les défenseurs d'Harry Redknapp et les fans-boys d'André Villas-Boas ne parviendront certainement jamais à un accord, mais la vérité est que le jeune coach portugais a connu un décent début de saison à White Hart Lane. Bien sûr, passer à côté de la Ligue des Champions après avoir dégusté une avance de sept points sur Arsenal en mars a été une grande déception, mais il y avait beaucoup d'autres bonnes raisons pour justifier la décision de Tottenham de se passer des services de Redknapp.

Cela a été rarement mentionné cette saison, mais Villas-Boas a hérité d'une équipe déséquilibrée du précédent entraineur, et il a immédiatement perdu ses deux joueurs les plus créatifs à savoir Luka Modric et Rafael van der Vaart. De ce fait, terminer cinquième, avec un total de points record, était une réalisation tout à fait acceptable. Plus important encore, des changements ont été apportés au style de jeu, et ces changements ont rendu les Spurs plus difficiles à battre et plus dangereux pendant le break. La transition qui s'annonçait difficile entre Brad Friedel et Hugo Lloris a aussi été traitée comme cela se doit, et l'équipe semble bien en place pour l'avenir.

Le seul regret pour les Spurs, c'est qu'ils ne se sont pas suffisamment renforcés au cours du Mercato de janvier. Nous savons tous que le président Daniel Levy est difficile en matière de négociation, mais cela aurait été utile de faire quelques concessions pour assurer le recrutement en hiver de l'attaquant brésilien Leandro Damiao. A la fin de la campagne, les Spurs se sont trouvés à court de motivation.

Après le court séjour de Redknapp, les Spurs ont maintenant ce que Manchester City pourrait appeler une approche globale de tous les aspects du football au club. Villas-Boas a même exigé un directeur sportif qui s'occuperait exceptionnellement des recrutements, lui permettant de passer plus de temps à entraîner l'équipe. Avec ce genre de beau discours, il n'est pas étonnant qu'il existe encore des éléments des médias britanniques qui pensent que Villas-Boas est un peu bizarre. Dans tous les cas, avec un autre attaquant et une augmentation pour Scott Parker, les Spurs devraient réussir à se faufiler dans le Top Quatre la saison prochaine.