\n\t
 

Wigan

Pendant les deux dernières saisons, Wigan a favorisé un pari risqué, abordant ses 28 premiers matchs comme des matchs de pré-saison et les 10 derniers de façon soudaine comme si ces matchs étaient éliminatoires. Cette année, ils ont tenté de réaliser un exploit, menant une glorieuse campagne de FA Cup d'une main, tout en essayant d'éviter la relégation avec l'autre. Ils n'ont pas réussi à le faire, devenant ainsi la première équipe en 142 ans d'histoire de FA Cup à remporter le trophée tout en étant reléguée.

L'équipe de Roberto Martinez avait du talent. Les diligents milieux de terrain, à savoir Jameses, McArthur et McCarthy, ont excellé derrière les moins notés Shaun Maloney et Arouna Koné. N'importe quelle équipe qui pouvait encaisser un total de 71 buts était susceptible d'être reléguée, un fait reconnu par Martinez lorsqu'il a admis : « Nous n'avons pas été suffisamment bons dans la zone défensive et c'est pourquoi nous avons été relégués ».

Les fans de Wigan ont eu à souffrir du mixage émotionnel causé par la victoire obtenue en FA Cup et la relégation en Première League dans l'espace de quatre jours seulement. L'équipe ne jouera pas dans la cour des grands la saison prochaine, mais elle rentre à la maison avec une Coupe. Cela reste un véritable exploit, lorsqu'on sait qu'un trophée est une denrée rare dans cette ville dont l'autre grand vainqueur sportif est âgé de 34 ans, se nomme Martin Clare et a été médaillé d'or au cours des derniers championnats mondiaux de consommation de tartes.

Il y a encore beaucoup d'incertitudes sur les prochains mouvements de Martinez, et avec une multitude de joueurs de l'équipe première en fin de contrat, dont Maloney et Kone, l'équipe devrait être très différente au début de la saison prochaine.